Quels sont les différents types d’élevage ?

La vacherie (en terme français cadien) ou l’élevage est l’ensemble de toutes les activités qui garantissent la reproduction des animaux  souvent sauvage et parfois domestique, pour un usage humain. Les produits de l’élevage engagent les sous-produits et produits carnés pour la nutrition animale ou humaine, les animaux eux-mêmes, une résistance de travail, ainsi que des sous-produits et produits culturaux non comestibles. Mais quels sont les différents types d’élevage ?

Les différents types d’élevage

D’abord, il y a l’élevage bio, les meilleurs fondements qui font les bons élevages dont la considération du cycle de vie et le bien-être des animaux, le maintien de la fertilité des sols, respect de l’harmonie. L’élevage nomade, ancestral et pastoral provenant de la doctrine d’élevage extensif. Puis, l’élevage industriel ou intensif, qui est un type de production convoitant à obtenir les meilleurs bénéfices possibles tout en dépensant le minimum d’argent possible. C’est-à-dire, dirigé sur une rentabilité maximale. L’élevage conventionnel, lui, est orienté sur la recette de source animale dont l’œuf, lait, viande,… ainsi que sur sa vente avec une échelle élevée. Il y a aussi le mini-élevage, à échelle courte ou élevage familial, encouragé surtout dans les villages défavorisés ou isolés pour remplacer le braconnage et la cueillette.

Les différents types d’élevages spécialisés

Dans cette catégorie, il y a l’élevage ovin (moutons), élevage bovin (zébus et vaches), élevage équin (chevaux), élevage caprin (chèvres), élevage avicole (oiseaux), élevage porcin ((porcs), élevage félin (chats), élevage canin (chiens), et l’élevage des animaux à fourrure. Pour les chiens et les chats, il y a l’éleveur amateur, l’éleveur occasionnel, éleveur professionnel, et éleveur commerçant. Et pour la poule, il y a l’élevage en cages, l’élevage au sol, l’élevage en plein air, l’élevage biologique et l’élevage Label Rouge.

Comparaison entre élevage moderne et élevage traditionnel

On parle d’élevage traditionnel quand on parle des vaches de race locale de petite taille. Elles sont basées sur la qualité et non sur la quantité. Les vaches de race locale, quand elles passent sur des collines, démolissent les champs et causent de grandes querelles entre éleveurs et agriculteurs. D’ailleurs, jour par jour les éleveurs traditionnels suivent leurs vaches, ce qui les rend inaptes à participer à d’autres activités de croissance. Il faut noter qu’un séjour prolongé dans la brousse finit par rendre les bergers impolis, sauvages, maraudeurs et arrogants. L’élevage traditionnel ne permet pas d’améliorer la productivité agricole.

Les vaches de race moderne de grande taille en ce moment engendrent plus que les vaches de race traditionnelle. Et puis, l’élevage en stabulation ne provoque aucune querelle, ainsi que les éleveurs sont multivalents. Ces derniers sont occupés par d’autres travaux. Donc ils n’ont pas d’occasion de délinquance. Quand au celui de moderne, il permet de lutter contre la faim.

Vendre son mais en ligne aux meilleurs prix : trouver un négoce spécialisé en ligne
Comment est fixé le prix du lait ?