C’est quoi le pâturage tournant dynamique ?

Le pâturage désigne une action par laquelle un troupeau s’alimente librement sur une prairie. Plusieurs techniques liées au pâturage ont été développé durant les dernières années, parmi lesquelles on retrouve le pâturage tournant.

C’est quoi un pâturage tournant dynamique ?

Il existe deux types de pâturage : simplifié et dynamique, ils reposent tous deux sur le même principe. Le pâturage tournant consiste à diviser la prairie en plusieurs parcelles et à mettre en place un système de rotation. De cette manière, le bétail s’alimente sur une parcelle sur une durée déterminée avant de passer à la suivante. Pour un pâturage tournant dynamique, la présence du bétail sur une parcelle est de trois jours au maximum. Cependant ce délai peut varier, surtout en saison de pâturage. L’agriculteur doit prêter attention aux indicateurs d’état de la prairie afin de déterminer le moment opportun pour changer le bétail de parcelle. Ces indicateurs sont la hauteur de l’herbe, le nombre de feuilles sur la plante ainsi leur croissance. Cela permet une gestion agroécologique de la prairie en favorisant la bonne régénération des plantes.

Le chargement du bétail, c’est-à-dire le nombre d’animaux par unité de surface doit aussi être pris en compte afin d’éviter le surpâturage.

Les avantages du pâturage tournant dynamique

Cette technique permet d’avoir de l’herbe de qualité et en quantité. Mais elle permet aussi de limiter les pertes liées au piétinement et au rasage de l’herbe. A savoir que si l’herbe sur une prairie est trop rase, cela ralentit son temps de repousse de manière considérable.

Le pâturage tournant dynamique permet un meilleur développement des plantes afin d’avoir une repousse rapide et plus abondante.

Cette technique favorise aussi le broutage. En effet, pour une vache laitière par exemple, entrer dans une nouvelle parcelle chaque jour stimule son appétit et son envi de brouter. Cela s’explique par le fait que l’herbe soit propre et n’ait pas été piétiné. De plus, cette rotation permet de ne pas avoir de la bouse fraiche sur la parcelle, ce qui diminue les refus importants des vaches.

Comment mettre en place un pâturage tournant dynamique ?

En premier lieu, il faut faire une cartographie de la prairie en prenant en compte le type de sol et sa productivité. Puis, subdivisez la prairie en plusieurs paddocks ou parcelles dont la taille sera déterminée en fonction du nombre de vaches et de la productivité de la prairie. Enfin, établissez un planning de pâturage. Ce planning doit se faire au jour le jour, déterminez aujourd’hui où ira le troupeau le lendemain.

Pour mettre en place un pâturage tournant dynamique, il faut installer des clôtures. Ces clôtures peuvent être fixes ou mobiles et coûtent généralement 60 euros par hectare. Il est conseillé de diviser la prairie en de petites parcelles d’un hectare.

Vendre son mais en ligne aux meilleurs prix : trouver un négoce spécialisé en ligne
Comment est fixé le prix du lait ?